Retard dans la collecte de branches

En raison d'un volume de branches plus élevé qu'à l'habitude à ramasser, il y a présentement du retard pour les secteurs 1 et 2. En savoir plus...

Loisirs et culture - Culture - Dominique Pottier

Dominique Pottier

Partagez

Dominique Pottier vit et travaille à Saint-Gabriel-de-Brandon.
Originaire de Perpignan, une ville du sud de la France, elle grandit entre mer et montagne, dans le bleu méditerranéen, au milieu de l’architecture romane, l’histoire humaine sociale et politique de la Catalogne française où sa famille est originaire.
Elle obtient un baccalauréat en économie sociale en 1981. En 1982, elle débute des études aux Beaux-Arts de Perpignan et en 1987, un diplôme en arts plastiques aux Beaux-Arts de Toulouse.
Après ses études, elle entreprend une carrière de peintre décoratrice pour le théâtre, l’opéra et la muséographie.
En 1995 sa vie prend le large vers le Québec. Elle mène de front une carrière de peintre scénique dans le domaine du cinéma et une carrière d’artiste.
L’émigration et les nombreux décès dans sa famille deviennent des déclencheurs de son travail artistique.
Depuis deux ans, Dominique Pottier, consacre tout son temps à son travail artistique. La nature qui entoure son quotidien devient son champ de recherche où elle y fait des installations éphémères.
Ses mises en scène nous invitent à repenser notre rapport à l’environnement et à notre propre histoire.
Les enjeux sociaux, les arts, le besoin de comprendre, de se comprendre, de comprendre la mémoire collective pour mieux saisir l’aventure humaine sont les besoins vitaux de cette artiste.

Visiter son site internet

 

Son œuvre : « Résilience »

Installée au cœur de la forêt, je propose une série de bois brulés de 2 à 8 pieds de haut, longeant un ruisseau fictif, fait de cendre ou de papier. Cela sera décidé sur place. Le pigment bleu qui est récurrent dans mon travail se retrouvera sur les bois brulés, des cailloux, des buches ou autres matériels, le tout disposés dans le ruisseau. Cette trame générale variera selon les matières que je trouverai sur place : bois naturels, bois façonnés par la main ouvrière, pierres, pigment.

Dans cette installation je désire mettre en scène la résilience de la nature, mais aussi notre propre résilience face à la mutation de nos perceptions et face aux nouveaux enjeux sociaux et économiques auxquels nous sommes confrontés.

Crédit photos : Véronique Moisan

Skip to content