Espèces exotiques envahissantes
Services aux citoyens - Environnement - Espèces exotiques envahissantes

Espèces exotiques envahissantes

Partagez

Des espèces exotiques envahissantes dans la mire

En partenariat avec le Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire, la Ville de Mont-Saint-Hilaire lutte activement contre les espèces exotiques envahissantes. Ces plantes qui viennent d’ailleurs se sont implantées sur le territoire et arrivent à y prospérer, au détriment de nos espèces locales. Cette menace montante est d’ailleurs reconnue comme la troisième cause du déclin de la biodiversité dans le monde.

Au total, neuf espèces ont été recensées sur le territoire : l’alliaire officinale, anthrisque des bois, les chèvrefeuilles exotiques, l’égopode podagraire, l’érable de Norvège, le nerprun bourdaine et le nerprun cathartique, la renouée du Japon, puis le roseau commun.

Féroces compétitrices, ces espèces exotiques ont des capacités d’adaptation, de reproduction et de dispersion hors pair, qui leur permettent de supplanter la croissance des espèces d’ici. En plus de freiner la régénération des forêts, la modification des écosystèmes qui en découle peut s’avérer dramatique à long terme, notamment pour les espèces de plantes vulnérables ou menacées. Or, c’est également un coup dur pour les animaux qui dépendent de ces plantes pour se réfugier ou s’alimenter. Sans compter les impacts économiques et sanitaires liés à la colonisation des EEE, si l’on prend l’exemple de la berce du Caucase. Par manque de prédateurs et de moyens de contrôle naturels de ces espèces, c’est à nous d’assumer cette lutte pour la sauvegarde de notre biodiversité montérégienne!

Que vous soyez propriétaires de milieux naturels ou citoyen curieux et soucieux de préserver la biodiversité, n’hésitez pas à communiquer avec le Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire pour plus d’information sur les actions posées contre les EEE.
Geneviève Poirier-Ghys : genevieve@centrenature.qc.ca

Aller au contenu principal