Hil'Art Populus

Hil’Art Populus

Partagez

À l’été 2021, la Ville de Mont-Saint-Hilaire souhaite égayer les parcs municipaux en proposant l’événement Hil’Art Populus qui mise sur la création d’oeuvres éphémères dans l’espace public par des artistes de Mont-Saint-Hilaire. La population hilairemontaise sera invitée à prendre part au processus de création, en collaboration avec les artistes. À Hil’Art Populus, l’art, la nature et la population se rencontrent!

Sous la direction artistique de mesdames Jane Wheeler et Chantal Lagacé,  l’événement Hil’Art Populus se déroulera du 6 au 8 août 2021 dans quatre parcs municipaux. Une belle façon de combiner la curiosité pour l’art, le grand air et la découverte des quartiers de notre ville.

Cet événement de land art s’ajoute à Créations-sur-le-champ qui se déroulera cet automne, à la mi-octobre.

La Ville tient à souligner que cette activité est rendue possible grâce au soutien financier découlant d’une entente de développement culturel conclue entre le gouvernement du Québec et la Ville de Mont-Saint-Hilaire.

 

 

PRÉSENTATION DES OEUVRES, DES ARTISTES ET DES LIEUX DE CRÉATIONS

Casse-croûte propose la création in situ d’une installation artistique à partir de croûtes de frêne.
Les croûtes de frêne seront découpées en blocs en atelier, puis utilisées pour former une topographie qui naîtra autour du bitume et des sentiers de gravelle.

Formes, hauteurs, teintes et ombrages s’entrelaceront pour former une large plage pouvant être appréciée horizontalement. Des outils informatiques et de construction seront utilisés sur les lieux de création pour permettre de comprendre la multitude de procédés et d’outils faisant partie intégrante d’un processus de création.

Matériaux utilisés : croûte de frêne, contreplaqué, vis et colle

Lieu de création : parc du monument aux Patriotes (halte routière en face du Manoir Rouville-Campbell)

« Aussitôt que nous comprenons et apprécions une production humaine, elle devient nôtre, peu importe sa provenance. Je suis fier de mon humanité quand je peux reconnaître et apprécier les poètes et les artistes de pays autres que le mien. Qu’on me laisse goûter cette joie sans mélange de savoir que sont miennes toutes les grandes gloires de l’humanité. »   Rabindranath Tagore (1861-1941)

Matériaux utilisés : branches de frênes et de saule

Lieu de création : parc des Moulins

Liberté après le grand dérangement

À partir du thème de la fascine, façonné plus ou moins en volute, il y aura un nid ou une cabane d’oiseau, fait de matériaux simples et natures, en construction ou décompostables, afin de marquer l’esprit des symboles du partage, de la liberté, de l’ouverture.

Onze personne viendront façonner ce projet et faire en sorte de laisser une oeuvre qui fera son nid jusqu’à l’automne, peut-être!

Matériaux utilisés : ballots de foin et de tourbe ou de mousse

Lieu de création : parc Champlain

Est- ce que vous vous êtes senti attiré? Oserez-vous le traverser? Certains croient qu’on peut s’en servir pour voyager, un peu comme quand on prend le train. Où désirez-vous aller? Il y a 7 stations, Portail #2 est pas trop loin, de l’autre côté de la montagne.

Matériaux utilisés : branches mortes de Sumac vinaigrier (Rhus Typhina)

Lieu de création : parc de la Gare

Aller au contenu principal